Retour en haut

ACTIVITES

Si L’Boulevard est affectueusement surnommé L’Moussem par ses fidèles de la
première heure, il s’est doté, depuis plusieurs années, d’un marché éphémère organisé
en marge du festival et de ses activités musicales. Et quel meilleur terme, pour le
décrire, que Le Souk ?
D’abord pensé comme un espace d’expression et de vie consacré au travail associatif et
militant, cette agora rassemble tous les ans une vingtaine de collectifs, de créateurs et
d’artistes urbains : des bédéistes y croisent des artisans et designers (Skefkef, Aicha
Abouhaj…), des audiophiles et des chineurs y découvrent des trésors vintage (Sti Bidik,

Boucharwet…), des geeks et des otakus s’y donnent rendez-vous (Otageeks, three-
KOO…) et des cosplayers y incarnent des créatures fantastiques grâce aux costumes et

armures qu’ils prennent soigneusement le temps de créer pour l’occasion.
Lieu haut en couleur, Le Souk s’est, au fil des années, transformé en petite cour des
miracles : baladins, jongleurs (Compagnie Colokolo), comédiens (Théâtre de l’Opprimé)
ou conteurs (Ahlem B.) s’y côtoient et s’y amusent, pour la plus grande joie du public,
surtout des enfants et des familles. Petits et grands sont d’ailleurs invités à prendre part
aux différents ateliers proposés et animés par les exposants et associations, sur des
thèmes aussi différents que la bande-dessinée ou l’écologie.
Enfin, en véritable évènement dans l’évènement, Le Souk abrite sa propre scène,
permettant aux jeunes talents de s’exprimer, et au public de découvrir de près les
groupes et musiciens émergents. Dédiée aux jam sessions et bœufs, cette plateforme a
également permis à de jeunes musiciens de dévoiler leurs talents et par là même,
d’insuffler du son neuf à la scène locale.
Focus. L’instrumenthèque d’Afrique, expo photo
Dans le cadre de son partenariat avec L’Boulevard, l’association Afrikayna a toujours
investi le souk pour se rapprocher du public et sensibiliser ce dernier sur son travail de
promotion de l’échange interculturel, du développement et de la coopération en Afrique.
Cette année, Afrikayna lui fait découvrir son projet “L’instrumenthèque d’Afrique”, à
travers une exposition photos de quelques instruments du continent et du Maroc.