Retour en haut

FUSION/WORLD

SA DRUM
CASABLANCA
Créé en 2014, ce groupe casablancais composé de 7 membres surfe avec aisance sur les répertoires roots, rock, reggae et afro. Armés de leurs guitares, batterie, oud, basse et cordes vocales, ils s’illustrent très vite sur scène et finissent finalistes au Contest B-ROCK en 2014, et remportent un an plus tard le 1er prix pour la catégorie Rock/Fusion au Jawhara Talents 2015 à El Jadida.

ZEGRO BAND
AGADIR
Formé en 2013 à l’initiative des jeunes musiciens d’Agadir inspirés de la culture et du patrimoine musical de la région, le groupe travaille à mêler compositions et musiques traditionnelles aux rythmes modernes et occidentaux. Ils lancent un premier single en 2014 de style gnaoui, puis un deuxième plus reggae. Il s’en suivra un autre plus funk et ainsi de suite jusqu’à la sortie, en 2018, de leur dernier single de fusion berbère, “Addounit”.

BEHIND THE WALLS
KHEMISSET
Ce groupe de Khemisset est composé de 5 membres, des musiciens qui trouvent leur inspiration et leur épanouissement artistique dans un mélange de musiques, de la fusion au rock alternatif saupoudré de reggae. Leurs compositions comme leurs textes évoquent les problèmes de la société marocaine dans un style simple, qui ne se complique pas la vie. A ce jour, Le groupe a produit 5 singles.

INING
TANGER
Ce groupe est un carrefour des cultures qui rassemble des membres africains et européens, à l’image de la ville qui l’a vu naître: ses musiciens du Cameroun, du Maroc et d’Espagne se sont rencontrés dans la ville du détroit. Ining, qui signifie la vie en langue beti du Cameroun, célèbre celle-ci à travers sa musique. Dans le répertoire du
groupe, on retrouve des sonorités camerounaises, des rythmes arabo-andalous et d’autres influences internationales telles que le reggae.

HAHOMA
ESSAOUIRA
Hahoma est un trio de musiciens issu d’Essaouira, créé en 2015 par Amine Fartoute. Jeune auteur-compositeur prolifique, Amine privilégie la langue arabe dans ses compositions originales et les agrémente avec son groupe de sonorités fusion, rock, reggae et funk inédites avec du violon, de la guitare et de la basse. Hahoma, qui joue tous les soirs depuis sa création, a une belle expérience de la scène qu’il compte apporter au Tremplin 2018.